mardi 19 mars 2013

Solidarité surconvergente


La SAAC n'abandonne pas ses membres vieillissants. Elle ne l'a jamais fait et ne le fera jamais. Même si, parfois, cela lui en coûte.
Paul D. a passé sa vie (et sa carrière de chercheur en bonheur durable) à tenter de démontrer l'incomplétude du théorème d'incomplétude de Gödel. Il semblerait que la seule chose que ce brave Paul ait réussi à monter est bien qu'il est lui-même incomplet.
Relégué à la tête de la section Chorégraphie & Poussière de Cantor de la SAAC, Paul D. fait désormais des vidéos dans son bureau car il n'a plus le droit de sortir. L'embargo quant à son approvisionnement en nourriture décidé en bureau extraordinaire devrait aboutir à une solution rapide et juste.
La SAAC est solidaire, mais peu patiente.

2 commentaires:

  1. vous changez sa couche de temps à autre au moins ?

    RépondreSupprimer
  2. Non, la solidarité de la SAAC a tout de même ses limites.

    RépondreSupprimer